Logo Knauf
Inspiration

Architecture & biophilie

Architecture & biophilie

L’être humain a un besoin inné de connexion à la nature

Le terme « biophilie » est une combinaison de deux mots qui descendent du grec ancien : « vie » (bio) et « amour » (philia) signifiant littéralement l’amour de la vie. Cette notion apparaît pour la première fois en 1964 dans l’ouvrage The Heart of Man, d’Erich Fromm, sociologue et psychanalyste américain d’origine allemande. Il présente la biophilie comme l’amour de tout ce qui est vivant. En 1984, le biologiste américain Edward O. Wilson va plus loin et avance l’idée que les humains ont un besoin inné de s’intégrer au monde naturel.
Effectivement, au fil des décennies, une grande quantité d’études scientifiques ont démontré les très nombreux effets bénéfiques qu’un contact prolongé avec la nature peut avoir sur l’être humain notamment en termes de santé et de bien-être.

L’approche biophilique dans l’architecture

Au cours du dernier siècle, nous avons passé de plus en plus de temps à l’intérieur des bâtiments et, du fait de l’urbanisation croissante, nous sommes toujours plus éloignés de la nature.

Les architectes ont bien conscience du besoin fondamental que l’être humain a d’être en contact avec la nature. Ainsi, l’approche biophilique a pris une place croissante dans leur travail et vise à favoriser la reconnexion entre les humains et la nature en intégrant des expériences de nature dans la conception des bâtiments afin d’améliorer le bien-être et la santé des usagers.

Il ne s’agit pas là d’un phénomène nouveau. En effet, les très grandes quantités de thèmes naturels intégrés dans les constructions, comme la représentation d’animaux ou de plantes observées à travers les âges laisse suggérer que la conception biophilique a toujours existé. Néanmoins, le besoin va grandissant et on peut constater que l’approche biophilique n’a cessé de se développer au cours des dernières décennies.

L’influence de la nature sur les usagers des bâtiments

Il a été démontré que l’intégration d’éléments naturels au sein d’un bâtiment agit sur le bien-être physique, mental et émotionnel des utilisateurs des espaces. Ainsi, la présence d’une fontaine ou de plantes dans une pièce peut accentuer la concentration, faire baisser la pression artérielle et réduire le stress des personnes qui y évoluent.

Le design biophilique s’avère donc particulièrement bénéfique dans les lieux de travail, d’apprentissage, de soins ou de loisirs. On constate, lorsqu’il est appliqué, une réduction de l’absentéisme, une augmentation de la concentration, de l’efficacité et de la productivité ainsi qu’un temps de guérison réduit pour les patients dans les établissements de Santé.

Les grands principes d’intégration de la nature dans les espaces intérieurs

Un des premiers principes consiste à travailler sur une architecture biomorphe des espaces, se rapprochant des formes que l’on trouve la nature. De nombreux matériaux permettent aujourd’hui de créer ou d’habiller des espaces aux lignes organiques. C’est notamment le cas des panneaux de façade Aquapanel® Outdoor de Knauf ou des plaques pour murs et plafonds acoustiques perforés Knauf Delta qui offrent une grande flexibilité de mise en œuvre et peuvent par exemple être cintrés.

Il est également possible de créer des ambiances d’inspiration naturelle en utilisant des matériaux et des couleurs évocateurs. La gamme de murs et plafonds acoustiques laine de bois Organic, également proposée par Knauf, a été imaginée pour répondre à cette intention. L’aspect brut de la matière enchevêtrée et la variété des coloris disponibles permettent de créer des espaces chaleureux, confortables et réconfortants.

Enfin, il est aussi possible d’amener la nature dans les espaces intérieurs par le biais de plantes, d’arbres et de fontaines. L’intégration de lumière naturelle joue également un rôle prépondérant tout comme l’ouverture du bâtiment sur un environnement naturel par le biais de grandes surfaces vitrées lorsque cela est possible. Tous nos sens peuvent être sollicités, ainsi une bande sonore diffusant le chant des oiseaux pourra contribuer à la création d’espaces ressourçants tout comme la diffusion de senteurs évocatrices.

Une tendance amenée à se développer

Dans un monde de plus en plus technologique et urbanisé où tout va toujours plus vite, l’homme ressent ce besoin fondamental de recréer le lien avec la nature afin de ressentir son pouvoir réconfortant et de se ressourcer. L’architecture biophilique, en pleine évolution, est ainsi vouée à se développer.

Actualités

Découvrez aussi

nouveau
Scroll